Automne

21 septembre 2005
Bien sûr, il vous manque le toucher.
Aussi, l’odorat.
Le bruit de la nature, à l’aube dans les bois.
Mais, je vous offre à vous,
citadins et gourmets,
Le plaisir des yeux.
régalez-vous un peu!
Ces beaux champignons,
 nous les dégusterons
avec tous nos amis,
en pensant un peu à vous tous aussi!!