Comme un point d’orgue

22 janvier 2017

                    moi

         Mais oui, c’est bien moi. Moi Geneviève, la brebis toujours aussi égarée je crois bien. Rappelée ici par… Geneviève!                                                     Une belle histoire amicale pour clôturer une belle journée dominicale. Mais pas facile de reprendre les commandes du navire abandonné, c’est à dire ce blog. J’avais quand même l’enviede mettre en mémoire la curiosité procurée par cette bouteille à la mer que j’ai ramassée au bord du rivage de ma boite mail. Le bouchon tenait bien, mais j’ai réussi à l’ouvrir avec une joie que je veux partager. Sept ans plus tard, certes. Mais toujours amies « épistolaires » et pas « virtuelles »!

Merci Geneviève.