La joie d’être grand-mère

Notre « grande » petite-fille a choisi de faire son stage (3°) chez les kinés de notre village. Occasion pour elle de se faire choyer pendant quelques jours. En fait c’est un rayon de soleil qui est arrivé à la maison. Ses éclats de rire, sa complicité avec son grand-père dont elle partage la passion footballistique (cf. photo prise hier avec le goal du TFC pendant le goûter du SARC club local dont mon mimi est le président sauf que vous ne verrez pas le visage de ma Doudouce , respect de son image dont je ne détiens pas les droits)  et tous ces câlins auxquels je n’étais plus habituée… c’est du bonheur.

Je retrouve cette impression  que les petits-enfants réunis c’est bien mais un par un c’est pas mal non plus parfois. Cette expérience efface les désagréments de ce que son frère nous fit subir pendant trois semaines de cure au mois d’août. Sans doute ont-ils des façons opposées de traduire le manque de maman… Effet d’un divorce: sans doute le sujet d’un  autre débat.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :