presque fini….

Juin 1995
Claire se sent arrivée au bout du rouleau, chemin apparemment absurde puisqu’il ne l’a menée qu’à la souffrance et à la destruction. C’est au fond de cet enfer que Claire va tout laisser tomber, y compris l’écriture des Brebis, au fond du trou, clouée dans son lit, dans un ultime "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonnée?".
Si le parcours de Claire avait dû s’arrêter là, j’aurais rageusement brûlé tous ses écrits et ce qui va avec: Bible, icônes et crucifix.
Mais il lui restait à vivre sa "résurrection".
 
Que s’est-il passé? Je n’ai été que le témoin de cette résurrection, mais pour moi, Claire est passée de la théorie à la pratique: accepter profondément que Jésus est en elle, que le salut ne viendra que d’elle-même, de l’intérieur d’elle-même.
Elle va cesser d’extérioriser sa foi _ et d’écrire _  pour l’intérioriser.
Elle a noté sur son sous-main:
La route de la Mère intérieure est (ré)ouverte…
et aussi: Le Christ est en moi pas pour me juger mais pour me sauver.
 
Je crois que dans ces six derniers mois de sa vie,Claire va vraiment apprendre à vivre la foi. La mort n’est plus le meilleur moyen de résoudre tous ses problèmes, c’est la vie qui doit lui permettre cela.
D’août à novembre, Claire va incontestablement retrouver un rab d’énergie et de santé.
Cette énergie elle va l’employer à se préparer. En acceptant cette vie qui va continuer. Claire sait qu’elle doit d’abord faire un peu de ménage, qu’il lui faut se débarrasser enfin de ses entraves, qu’elle ne peut pas continuer de trimbaler ses vieux démons at vitam aeternam.
 
Me libérer de la fausse Claire, mes peurs, mes résistances, mes faux-semblants, mon moi en porte à faux, mes préjugés, mes culpabilités, mes tensions. Voir le carcan de mes ligotages, l’ouvrir et respirer. Entrer dans ma vérité.
 
Voilà ce qu’elle a noté  sur son agenda, au mois d’octobre, comme s’il était écrit " passer l’aspirateur dans la chambre du fond et faire les carreaux."
Dans l’élan, sa tête se remplit de projets d’avenir, elle passe des commandes par correspondance…
Elle peint ses douleurs pour mieux les nommer, elle veut apprendre à danser, à laisser son corps s’exprimer.
 
Oh, non… il n’y aura rien de "miraculeux". Aucun ange ne va la porter pour que ses pieds ne heurtent pas les pierres. Ce travail de nettoyage intestinal est dur, sale, pénible. Mais cette souffrance n’est plus qu’un contre-temps.
Sur son calendrier:
 
Mes mots clés:
– contrainte
– paradoxe
– culpabilité
Le dimanche 26 novembre, jour du Chrit-Roi:
 
– distille ton coeur.
– mettre de l’amour dans mon regard.
– Je suis le point de rencontre entre la terre et le ciel.
C’est en effet du Très-Haut que vient la guérison, comme un cadeau qu’on reçoit du Roi. (Sir 38. 2)
 
En décembre elle trébuche et tombe sur le chemin devant sa maison. La voilà de nouveau alitée.
 
La fête de Noël se prépare.
– Commencez sans moi, dit-elle, je vous rejoindrai pour le dessert.
 
L’année 1996 s’annonce avec optimisme.
Mais cette guérison se fait quand même désirer.
Le vendredi 12 janvier son corps refuse de plus en plus d’avancer.
– C’est normal, lui dis-je, c’est vendredi jour de la passion.Ce coup-ci c’est sûr, la résurrection, c’est pour dimanche!
 
Ce dimanche 14 janvier, Claire a effectivement continué sa route, mais on l’a perdue de vue.
Pourtant, il y avait un si beau soleil, ce jour-là.
 
Et toute la semaine qui a suivi le soleil n’a cessé de briller. Nous étions nombreux à chercher Claire dans son ancienne demeure. Mais nous avons tous entendu clairement les cloches d’un troupeau de moutons passer dehors, sous les fenêtres de sa chambre, et s’éloigner tranquillement dans les collines.
 
Etienne.                                           
 
                                      

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :