premier clafouti de l’année

29 mai 2010
Vous êtes plus habitués ici à ce que je parle de mes nourritures spirituelles (ou de mes "conneries" pour certaine) aujourd’hui je change!
Nourriture tout à fait corporelle quoi que …
 nourrir le corps n’est-ce pas un peu aussi nourrir l’esprit?…
Trêve de réflexion… j’ai la bouche pleine!!!  
Vous en voulez un peu?
 

Publicités

Clin Dieu encore????

22 mai 2010
Je regardais la photo de mon dernier message…
Et, là, stupeur! je réalise!
Mon "petit coin" (Geneviève, je ne sais pas s’il mérite la distinction d’oratoire!),
 oui, regardez le bien…
C’est pas possible que je ne l’ai remarqué plus tôt!
Je l’ai installé sur…  une table de toilette!!!!
 Il y en a au moins une que çà va faire sourire… 

Un peu de moi

18 mai 2010
J’ai reçu ce matin une belle photo de Senanques. Je pense que je m’y sentirai si bien… mais je sais me contenter de ce que j’ai. Là, j’ai retrouvé "mon petit coin" qui me manquait terriblement depuis que j’avais laissé ma chambre à Mamie. Le ré-aménager fut sans doute une des plus belles prières que j’ai exprimée… Je vous invite aujourd’hui à vous y recueillir un moment avec moi. Que Dieu vous bénisse et… mette du bleu à votre ciel intérieur! ( à qui se reconnaitra).
 

 


laisser une trace

15 mai 2010
Ce texte est extrait de la dernière image d’un diaporama que je viens de recevoir. Il évoque pour moi un des points développé par le prêtre lors des funérailles de Mamie. L’image est floue mais pas le texte…                                                  

Dieu ne ferme jamais la porte, seuls les hommes…


Tu es belle Mamie…

10 mai 2010

Elle se prénommait pourtant Silvana mais pour tous elle demeurera Maria.

 


c’est bon!!!

7 mai 2010
Je sais partager mes coups de gueule, mais aussi mes bonheurs!
 Donc:
Trop bon de voir "mes bordelaises" par webcam ce soir, pour la première fois !! 
Ma doudoucette a une coiffure de grande. Elle a vu que sa maman était allée chez le coiffeur et, à la première occasion, elle a voulu y aller aussi. Elle a eu bien raison: sa coupe au carré lui va si bien… elle me rappelle vraiment sa maman enfant comme çà.
Vraiment, çà m’a fait extrèèèèèèèèèèèèmement de bien une belle surprise comme çà!

Deuxième édition: GRRRRRRRRRRR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

7 mai 2010
Ben voilà! Quand trop c’est trop ben… ça déborde.
Alors que nous rentrions épuisés d’Albi où Mamie a été admise cet après-midi au service de psycho-gériatrie, avec tout ce que çà comporte comme "dommages collatéraux" disons, pour reprendre une expression récente et bien pensée de notre fils, "voilà-t’y-pas" qu’un de nos plus proche voisin que nous ne voyons JAMAIS débarque la bouche en coeur, bisous et tout et tout,  avec à la main une enveloppe à notre nom portant l’en-tête "les amis de Vertus". La-dite enveloppe contenant je l’ai compris aussitôt (c’est l’époque et pourquoi autrement serait-il là?)  l’invitation au repas de quartier dont les "bénéfices" sont censés financer  la réfection de la chapelle (depuis plusieurs années mais on n’a encore vu aucun travaux mais bon…). Ben çà ne l’a pas fait…. Il est reparti avec son enveloppe dans la minute. Sans violence, sans autre explication que vraiment là… c’était pas le moment et que son enveloppe je ne la prendrais même pas! Mais avec assez de persuasion dans la voix et le regard je pense. En plus ils devraient bien avoir compris depuis le temps: on n’y va jamais à ce repas!! Et si je vous en parle… c’est parce que c’est maintenant que tout ce que j’avais envie de lui dire remonte: Qu’on se le dise: JE N’AI PAS D’AMIS A VERTUS!! Et surtout pas ce monsieur que j’ai vu à l’époque frapper vertement sa fille car elle avait eu le malheur de venir chez nous jouer avec mes enfants. Et la chapelle pour moi elle peut bien tomber. Elle ne sert à rien. Elle n’est que le vestige de leur enfance et jeunesse perdue. Comme je ne suis pas de là (puisqu’on me l’a bien rappelé quand nous avons acheté notre maison) pour moi elle ne représente qu’un tas de pierre en train de s’écrouler. Et en bon "catho" qu’il est il devrait plutôt penser à collecter des fonds pour les miséreux. Là ils auraient plus de chance de m’inciter à participer…
Voilà. Tu disais grand’soeur? Que çà va sans dire mais que çà va bien mieux en le disant? Tu as raison, çà soulage au moins!