" Samedi 11 février.
Ma faculté de penser se trouve quelque part à mi-chemin de la terre et du ciel. Canal et possibilité, lieu et lien, libre et indépendante.
 
Dieu s’écrit: je t’aime. Dieu s’écrie: "je t’aime!" et moi j’écris mes mots sur du papier calque pour inscrire ma parole dans la transparence.
Ma parole ne coïncide pas avec la Sienne, je le vois du premier coup d’oeil. Les mots ne se juxtaposent pas.
Pourtant, il n’y a aucune limite à ma faculté de penser, elle va de l’infini à l’infini, innocente, et confiante, lieu de paix possible et de conversion. Son lieu est le coeur profond, sa source, la pensée du Père."
 
Effectivement "ma faculté de penser se trouve quelque part à mi-chemin de la terre et du ciel" ce soir. De la Bretagne au ciel, de l’amitié envers une soeur à l’Amour de Jésus, de souffrance en Souffrance, de croix en Croix; en fait, mes pensées convergent-elles vers un seul chemin, un seul lieu? Un no man’land où tout s’arrête et où seul le silence importe… se taire, me taire… me recueillir afin de mieux accueillir. Dans la transparence, dans le silence, dans l’espérance.
 
Pardon si parfois je ne suis pas très "compréhensible" mais ces commentaires sont toujours spontanés et "jetés" ici sans préparation ni "brouillon". Juste ce que je pense là et maintenant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :