Un petit bout de Claire

"Jeudi 9 Février.
L’homme vivant est la gloire de Dieu.
Dans le mot gloire, qui est resté longtemps hérmétique pour moi – je ne peux m’empêcher d’entendre sonner les trompettes – je perçois à présent joie et vie.
 
L’homme créé à l’image de Dieu ne peut être comparé à un instrument ou un outil. Aussi performant soit-il, un instrument ne sera jamais vivant. Or cette notion de vie est d’une primordialité vertigineuse.
L’outil n’a aucune indépendance, il est utilisé par son propriétaire pour parvenir à ses fins.
Justement nous sommes tout le contraire: indépendants,dotés d’un total libre-arbitre, il ne viendrait jamais à l’idée de celui qui peut tout de nous utiliser.
 
Je cherche un terme qui colle avec pensée, pour la définir par rapport à Dieu.
Ma pensée est la manifestation concrète de la pensée divine. C’est une pensée écho, de la même façon que je suis une image miroir.
Dieu émet, je reçois, je capte, et je renvoie.
Il est intéressant de noter que tous les régimes dictatoriaux, les sectes et la télé, s’attaquent directement à la faculté de penser. Devant la télé c’est clair on s’abrutit l’esprit. On entre dans une espèce de sommeil immobile, on ne bouge plus, on perd toute créativité.
Et tout ce qui porte atteinte à ma faculté de penser me sépare un peu plus de Dieu, qui est avant tout création et mouvement."
 
La phrase qui me parle le plus dans cet extrait: "Dieu émet, je reçois, je capte, je renvoie". Elle résume si bien ce que je crois, ce que je veux. L’action de départ, l’origine de tout ce qui me met en mouvement: Dieu. Puis vient ma participation active et volontaire: je reçois. Recevoir c’est un acte neutre de ma part, j’ouvre les mains, je ne sais pas ce qui va être déposé dedans tout de suite. Puis: je capte. Je déchiffre ce que je dois faire, ce que je peux faire, ce que je veux bien faire. Et enfin: je renvoie. Ce qui a été déposé dans mes mains, en moi, je le partage, je le distribue et surtout je n’oublie pas d’en renvoyer les fruits à Celui qui as généré ce que j’ai su faire. Je rend-voie, je rends grâce à Dieu: L’homme vivant est la gloire de Dieu. Et la boucle est bouclée…
Cette réflexion je vous la dédie Geneviève. Je suis très touchée par ce que vous m’avez dit dans votre précédent commentaire…
 

One Response to Un petit bout de Claire

  1. Geneviève dit :

    Merci beaucoup, Gene. Très beau texte de Claire, et votre commentaire est superbe.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :