un vent de rentrée commence à souffler… alors voici Claire qui revient!

21 août 2009
"Dimanche 8 janvier
Je me sens si facilement abandonnée, rejetée, ignorée par les autres.
Mais combien de fois ai-je agi de la même façon envers Dieu, lui disant: "non, là, tu vois, je n’ai pas le temps, je fais quelque chose de prenant, très intéressant, ou trop frivole pour t’intéresser". Je lui ai ouvert des cases dans ma vie, je lui ai aménagé des places réservées, comme dans un camping: "là, tu vois Seigneur, tu peux mettre ta caravane, quand j’aurai le temps je viendrai te dire un petit bonjour". Je passe assez souvent, tous les matins, à midi pour la lecture des textes, le soir à complies, et aussi dans la journée, quand je pense à lui, quand je vais à l’église.
Mais je crois qu’il faut que je le laisse vivre avec moi à demeure, en permanence, sans interruption. Qu’il soit vraiment chez lui chez moi, que je sois en train d’éplucher des carottes ou de faire les soldes. Il ne me demande pas d’être toujours pleine de recueillement et de solennité envers lui, il me demande d’être toujours ouverte."

 Pour un redémarrage!! Wouah…
Un parfum de rappel à l’ordre là… J’avoue. Je ne lui ai pas laissé beaucoup de place depuis le pélé à Rome… Je ne cherche pas des excuses mais est-ce que délaisser les miens pour Lui c’est vraiment ce qu’Il souhaite? Je n’arrive pas à m’en convaincre. Mais là, je crois que j’ai manqué "d’équitabilité" quand même. Car Claire ne substitue pas le "dans tous les gestes et moments de la vie" aux prières, eucharisties et autres rencontres que j’ai "oublié"… Il est temps que la rentrée se fasse… Pardon Seigneur.