croire…

Je te répond ici à toi S. qui m’écrivait hier:

"tu as de la chance de croire en dieu. Car la religion doit énormément
t’aider dans toutes les souffrances, difficulté, de ta vie.
je me souviens quand tu m’avais dis : tu as soif de quoi ? (quand j’avais bu l’eau de la grotte à Lourdes)".

De la chance?… Je ne sais pas si c’est "de la chance". La chance c’est quelque chose qui arrive "par hasard". Une phrase dit que "le Hasard c’est Dieu qui voyage incognito." Alors là oui, je veux bien appeler çà de la chance. Mais avec un grand "C" alors… Croire, pour t’ expliquer simplement S. comment je le ressens: c’est une petite graine qui est enfouie profondément en chacun de nous. Certains la cultivent. D’autres l’ignorent. D’autres encore la laissent mourir…
 J’ai la "Chance" qu’un jour cette petite graine chez moi ait décidé de pousser seule… (enfin seule… là aussi je crois que je pourrais mettre une majuscule!), malgré ma décision de ne plus m’en occuper pendant de longues années. Jusqu’à ce que certains appelleraient un "éveil de conscience". Et tu sais quoi S.? Je pense que ce sont les souffrances, les difficultés de ma vie qui ont aidé ma foi. Même si dans un premier temps ce sont elles qui m’ont fait claquer la porte au "bon Dieu"…
Il est arrivé un moment où je n’ai plus pu penser que Dieu était la source de mes malheurs, puisque quand j’allais mal mes paroles de colère se tournaient vers Lui; j’ai fini par comprendre qu’il était le dernier recours, le dernier secours. Il m’a fallu du temps pour comprendre que, au delà de l’expression de mes violences verbales c’était chaque fois "une main tendue" (n’est-ce pas L et A-M! ). Car qui aurait toléré mes mots et m’aurait offert en échange l’apaisement? Chaque fois m’adresser à Dieu même en le défiant, en lui tournant le dos, c’était m’appuyer sur quelqu’un dont je reconnaissais la présence (puisqu’on ne peut s’emporter contre "personne") et j’osais alors chaque fois repartir, aller de l’avant encore et encore.
Aujourd’hui j’ai "de la chance" parce que c’est je dirais en "soins préventifs" que je me tourne vers Lui. A mon avis c’est tellement plus facile de faire face ainsi. Je me sens plus forte face aux difficultés et douleurs de toutes sortes. Et je les affronte et les vis plus facilement puisque je ne sombre plus comme autrefois.
Voilà pour ce qui est de la chance. Mais tu sais S. ce qui est chouette, c’est que cette "Chance" est accessible à tous.

Quant à ce que je t’ai dis l’an passé quand tu t’interrogeais sur ce besoin que tu avais ressenti de boire l’eau de la source à Lourdes alors que tu étais là disons "par… Hasard ", je te le répète encore aujourd’hui: La seule question que tu peux  peut-être encore aujourd’hui te poser c’est de quoi as-tu soif? Cette eau que tu as eu besoin de boire était là pour étancher cette soif … Toi seule en connais la nature. A Lourdes chacun vient chercher ce dont il a besoin, ce dont il a soif. Dieu seul sait ce que c’est!!

Et si croire c’était  simplement "trinquer avec le Seigneur": nos soifs et son "Eau-de-Vie" !    J’AI SOIFFFF!!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :