Réaction face à la « bétise »…

18 mars 2009
Comme il est réconfortant de trouver de telles prises de position dans le sein même de l’Eglise. Quand un blesse, l’autre guérit… ou devrais-je dire "l’Autre"? Parce que je Le reconnais bien dans ce courrier… Merci Monseigneur (Mon Seigneur!) d’oser. Heureusement que mon chemin croise des pasteurs comme celui-ci…
Mais comme c’est difficile parfois de se situer dans cette Eglise si multiple et parfois si dure…
http://catholique-nanterre.cef.fr/Lettre-ouverte-a-Monseigneur-Jose