Chapitre II Destination Trinité

Revoici Claire et ses brebis, et ses arbres, et ses questions, et ses états d’âme et…
 
"Lundi 26 décembre. St Etienne.
Bon, une chose est de plus en plus sûre et certaine,
ce n’est pas en grattant le sol de mon passé avec ma petite binette que j’arriverai à en faire jaillir la terre promise.
Tous les efforts que j’ai entrepris depuis deux ans pour essayer de devenir apte, conforme, ne m’ont pas mené bien loin.
Je crois même que plus je me colte avec mon petit moi et mon gigantesque vieil homme,
plus je piétine, plus je m’enferme dans l’impossibilité de changer vraiment, de me convertir.
Non, la seule solution est de regarder forward, loin en avant, et de me laisser faire.
De laisser s’ouvrir en moi des espaces nouveaux, où l’Esprit pourra travailler en paix.
Des zones de contact avec le Seigneur, vierges de toute blessure, de tout souvenir, habitude, préjugé,
 où tout est à inventer dans la relation à deux, à trois, à quatre, avec la Trinité.
Où la rencontre avec Dieu se fait féconde et productrice.
 
Il y a en moi un souffle divin, un iota de la personne divine _ donc la personne divine tout entière.
Il y a déjà en moi ces immensités insoupçonnées qui ne demandent qu’à se laisser découvrir et cultiver.
Seigneur, ouvre en moi des espaces vierges, des terres nouvelles,
 et viens m’y retrouver, que je puisse enfin accéder à mon propre mystère."
 
J’avais oublié ce passage. Je le retrouve avec un sentiment mitigé: j’ai dépassé ce stade là… et j’y suis encore.
Bizarre comme ressenti. Je me suis interrompue un moment pour y réfléchir.
Ma conclusion (dans l’instant présent bien sûr) est que je suis en apprentissage de cet abandon là,
sans aucune certitude de l’avoir atteint.
C’est pourquoi j’aime que cette page s’achève sur cette prière de demande… et moi je  terminerai par :
"Seigneur, accéder à mon propre mystère m’importe bien moins
que de te garder en moi suffisamment de bonne terre à l’abri des mauvaises herbes…"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :