30 novembre 2008
"Samedi 22 octobre
En marchant sur le chemin derrière la maison, une pensée me traverse soudain l’esprit:
de toutes les façons je ne comprendrai jamais rien à Dieu,
sa véritable essence me restera toujours plus hermétique que les maths modernes.
Plus j’avance, plus je crois me rapprocher de Lui,
et plus son image devient floue et obscure,
et plus il me parait évident que l’homme ne peut concevoir son créateur.
Ce qui compte, c’est que je sois en mouvement, que je bouge, que j’essaie.
Peu importe ce que je fais, l’important c’est que je le fasse.
Surtout si ce faire est dans le domaine du lâcher prise.
J’ai naturellement tendance à vouloir tout comprendre, tout contrôler.
J’ai naturellement tendance à me planter."
 
No comment…!!!