Joy

25 août 2008
Longtemps que je ne vous ai pas parlé de mes lectures. Pas bien.
Donc cet été plusieurs ouvrages sont passés entre mes mains; mais il y en a un qui mérite vraiment que vous le découvriez.
Je vais donc essayé de vous mettre l’eau à la bouche! Ceux qui connaissent "Jade et les sacrés mystères de la vie" comprendront tout de suite si je précise que mon livre est du même auteur: François Garagnon. Je ne vous fait pas languir davantage, le titre: "Joy et la divine quète du bonheur".
Mais ne vous y trompez pas… Joy n’est pas Jade.
Nous sommes toujours dans une quête spirituelle mais, à mon sens, beaucoup plus approfondie encore. D’ailleurs, je vous préviens tout de suite: 465 pages. J’ai eu la prétention, quand a commencé mon émerveillement, de vouloir répertorier les pages où je tenais vraiment à relever un passage: impossible! Il me faudrait presque recopier tout le livre!
Mais l’éditeur a eu la riche idée de faire un index, en fin de livre, des passages les plus plus plus beaux 
Je préfère, plutôt que d’y puiser, vous partager une petite fin de phrase qui a retenu mon attention, juste avant que je ne referme le livre:
"… les sourcils en accents circonflexes et le coeur en alléluia."
J’ai pensé:
"Tiens… c’est un peu moi çà.
Toujours tant de questions, tant de doutes mais sans que jamais ma foi profonde ne soit atteinte."
Puis en y pensant encore un peu plus:
"Tout compte fait il vaut mieux çà que l’inverse. Alléluia!!"
Si l’envie vous est venue de lire Joy, ce livre est édité par Monte-Cristo.
Paix royale!