JL

14 mai 2008
JL suite et fin… sans fin!
Voilà. Ils sont repartis. Mais ils sont encore là. Expérience riche et bienfaisante comme je l’avais prévu. Pour avoir vécu cette expérience pour la seconde fois, je vais faire un petit exercice: comparaison!
 La première fois nous avions reçu un groupe mixte de 8 jeunes gens.
Cette fois-ci (égard à notre grand âge aujourd’hui ) ils étaient trois et que des garçons.
La première fois j’ai aimé leur approche des enfants (j’étais alors encore impliquée dans la catéchèse), cette fois-ci j’ai apprécié leur façon d’aller vers tous.
La première fois nous avions eu en face de nous des jeunes très "mystiques"
cette fois-ci ils étaient les deux pieds bien plantés sur terre.
Ce que j’ai préféré?
Mais je ne veux pas choisir! J’ai tout aimé. La première fois, la seconde…
Toutes les deux ont été enrichissantes, vivifiantes.
Les deux "sessions" ont tiré ma foi vers le haut, le Très-Haut!
 
 Que vous soyez JL 16  de la promo 1999/2000 (Anne, Céline, Jean, Yan, Klara, Laura, Myriam et Eva)
ou JL 24  de la promo 2007/2008 (Christoph, Luiz et Pierre) .
Votre passage dans notre maison restera toujours comme Son Empreinte…
Vous n’avez fait que passer dans nos vies mais vous en faites bel et bien parti.
Merci à tous!
Publicités

9 mai 2008
Des nouvelles des JL
 
Ils sont en "mission" donc assez occupés. Hier ils ont été à la rencontre des habitants de notre paroisse qui regroupe trois communes assez importantes et quelques villages épars. Faire du porte-à-porte en s’annonçant: "Bonjour, je suis un jeune catholique et si vous le voulez bien j’aimerai vous rencontrer pour faire connaisance", ce n’est pas tellement facile je pense. Mais, si j’ai bien compris, ils ont su positiver même sur les portes qui se refermaient.
Hier après-midi était détente: tournoi de football qui opposait l’équipe de JL bien sûr, puis une équipe de séminaristes, une autre de prêtres, et enfin une équipe constituée par le secours catholique d’Albi. Ceux-ci étaient tellement tournés vers la victoire que leur jeu incisif coûta une fracture du radius à notre prêtre!! Quatre semaine de plâtre…  Dommage, même si la bonne ambiance sur le bord du terrrain n’en fut pas dénaturée. 
Les repas pris en commun, qu’ils soient eucharistiques ou familiaux, sont des moments de vraies rencontres.
Les matins sont un peu "dans l’urgence" mais marqués par la joie et la bonne humeur même si j’ai beaucoup de mal quand le réveil sonne! Trop tôt par rapport à mon heure d’endormissement habituel. Mais je dormirai la semaine prochaine…
A suivre…

7 mai 2008
SEMAINE JEUNESSE-LUMIERE
 
Accueillir, pendant une semaine, 3 jeunes de l’école d’évangélisation de Jeunesse-Lumière c’est un peu comme descendre en apnée au plus profond de sa foi. Enfin, en apnée non. Parce qu’au contraire c’est profiter d’un grand bol d’air pur. C’est l’occasion de se ressourcer, de se ré-hydrater en profondeur. Luis le brésilien, Christoph l’autrichien et Pierre de chez nous enfin presque: Aix en Provence, vont partager avec nous pendant cette semaine notre toit. J’espérais des jeunes-filles, ils sont trois jeunes hommes et c’est très bien comme çà. C’est encore une fois un Clin-Dieu qui me dit: " Ne te fies donc pas aux apparences, acceptes l’imprévu et nourris-toi de ses richesses!" Je répond: " Pas de problèmes!" J’ai tout juste, car ils sont super sympathiques. La première soirée a été une prise de contact enrichissante pendant laquelle nous avons commencé à nous apprivoiser comme le dirait St Exupéry. Ce matin, la prière de louange avec tout le groupe (une trentaine de jeunes) fut un temps fort. Je l’ai vécu comme si j’avais reçu un cadeau et que je commençais à tirer sur la ficelle pour l’ouvrir. Mais je vais prendre mon temps! Après la ficelle, je retirerai le papier tout doucement, pli après pli. Puis le le plierai pour le ré-utiliser. Alors sans doute découvrirai-je un beau trésor que je pourrai sans doute partager avec ceux qui m’entourent, un peu comme quand on reçoit une boite de très bons chocolats…
A suivre…