!!!!!!!!!!

30 avril 2008
coups de gueule ce soir! Pardon. Mais certaines choses me révoltent trop!! Je suis vraiment perdue sur cette planète moi! Des exemples? Ok! Les trois plus récentes:
  1. Réponse d’un responsable de district de foot à mon Mimi qui lui disait un truc du genre "l’homme que je suis…": "il n’y a pas d’homme ici seulement un président de club." Autrement dit une tête de… ballon? Premier GRRR!! Aller jusqu’à nier la personnalité de son interlocuteur…
  2. Une pub qui revient de façon réccurente en ce moment sur nos écrans: un shampoing qui rend vos cheveux mesdames tellement plus beaux grâce à la gelée royale!! Quand tant de nos semblables souffrent de carences! Quelle indécence…  Deuxième GRRRR! Ce shampoing là moi… vous avez compris je vous fait pas de dessin!
  3. J’habite un village qui a la chance de compter trois pharmacies. Enfin, deux et une autre de l’autre côté du pont qui nous sépare de la commune voisine. Ce soir au moment de me délivrer les collyres absolument nécessaires pour vendredi matin 7h30 notre pharmacienne se trouve embêtée, en rupture de stock. Ben vous savez quoi? Elle s’est dépannée chez un confrère. Mais non! Pas celui du village! Ni de l’autre côté du pont. On ne pactise pas! Direction le village plus loin. Une employée est partie faire une quinzaine de kilomètres pour une boite de collyre. Troisième GRRRR! Commerçant ne peut-il pas rimer avec arrangeant?

Enfin bref, çà me rappelle une chanson… une chanson de cabrel que j’aime beaucoup (la chanson et cabrel aussi ):

"Je vais aller m’asseoir sur le rebord du monde

Voir ce que les hommes en ont fait…..

Dieu qui s’est assis sur le rebord du monde

Et qui pleure de le voir tel qu’il est."

 


Partage…

28 avril 2008
Un texte de slam! Ben oui, même une vieille comme moi peut-être sensible à cet art moderne. "Grand Corps Malade" est pour moi un poète. Il met des mots simples en rime pour dire la vie. C’est beau!
"S’il y a bien une idée qui rassemble, une pensée qu’est pas toute neuve,
C’est que quel que soit ton parcours, tu rencontres de belles épreuves.
La vie c’est Mister Hyde pas seulement Docteur Jekyll.
J’ai vu le film depuis longtemps, la vie n’est pas un long fleuve tranquille.
T’as qu’à voir les réactions d’un nouveau-né à l’hôpital,
s’il chiale si fort c’est qu’il comprend que souvent la vie va lui faire mal.
Y a des rires, y a des pleurs, y a des bas, y a des hauts.
Y a des soleils et des orages et je te parle pas que de météo.
On vit dans un labyrinthe et y a des pièges à chaque virage.
A nous de les esquiver et de pas calculer les mirages.
Mais le destin est un farceur, on peut tomber à chaque instant.
Pour l’affronter faut du coeur et un mental de résistant…."
Si vous souhaitez en entendre plus découvrez ce garçon plein de coeur!
 
 

Le Chemin

18 avril 2008
"Car il vaut mieux boiter sur le chemin
que marcher à grands pas hors du chemin.
Celui qui boite sur le chemin,
même s’il n’avance guère, se rapproche du terme ;
 mais celui qui marche hors du chemin,
plus il court vaillamment plus il s’éloigne du terme."
D’après St Thomas d’Aquin.
Ce commentaire me touche ce matin.
D’abord dans l’évangile du jour, c’est encore un Thomas qui doute:
"Ou vas-tu Jésus?"
Je suis touchée que ce soit un autre Thomas qui me réponde…
Un peu comme:
"Va, ne t’inquiète donc pas des cailloux qui t’ont fait, te font et sans doute te feront encore trébucher. L’important est de rester sur la bonne route."
Merci…

Mais où est-elle?

16 avril 2008
Pas bien loin! Juste de l’autre côté de l’écran. Bon, je vous l’accorde plutôt silencieuse depuis quelque temps. Sans doute trop de choses  à faire ? Ou une trop grande lassitude? Enfin bref, pas grand chose d’intéressant à raconter en fait.
Puis, le printemps qui tarde à arriver ce qui personnellement me porte à me replier dans ma coquille. Je suis méditerranéenne moi! Besoin de soleil et de chaleur pour sortir! Bref, je vous rassure quand même: même sans y être… j’y suis quand même! Je vous lis, je ne vous oublie pas!
Allez, tiens pour vous mettre sous la dent: Comme dans mon "journal" une bonne et une moins bonne chose (parce que mauvaise c’est négatif et çà ne me plait donc pas!)? Je commence par la moins bonne: le Mej. Je devais sans doute en attendre trop. Donc j’ai pas trouvé ma place. J’avais décidé de finir cette année et de stopper. Là… je ne sais plus. Après une réunion avec les animateurs de ma paroisse, le doute est revenu. Sans doute parce que je prend beaucoup de plaisir quand même avec mon groupe. J’ai besoin de ce contact avec l’Eglise et ses enfants. Sans doute donc aussi la perspective de ne plus être "active" m’effraie-t-elle. A suivre.
La bonne, pour faire le pendant dans la rubrique engagement "catho", j’ai passé un super dimanche avec les servants du diocèse! Recevoir de cette cinquantaine d’enfants de 7 à 17 ans le don que représente leur engagement au service de Dieu, de l’Eglise çà a été… Wouafffff!! Une bouffée d’air pur. Un vrai régal. Imaginez 50 (à peu près, un peu plus même je crois) "enfants de choeur" comme on les appelait avant, montant en procession derrière notre Evêque, les prêtres, diacres et séminaristes… 50 enfants qui ont su être attentifs dans le service de la messe. Joyeux et participants pendant le grand jeux de piste, puis recueillis pendant les vêpres et l’adoration. J’ai encore la tête et le coeur pleins de l’enthousiasme qu’il ont su me transmettre! Il me tarde le pélé diocésain à Lourdes au mois d’août! Les retrouver est toujours une grande joie. Vivre ces quatre jours avec eux, est déjà cadeau rien que d’y penser!  
Voilà! Un peu long mais çà compense avec le grand silence qui a précédé, non?

Aïe, ouille

4 avril 2008
Il n’y a qu’une chose qu’on ne peut pas faire sans lever les bras:
se coiffer!
Donc, je l’ai fait.
Quoi?
Ben la seule chose à faire: couper mes cheveux… courts!
Fini serre-tête, barettes, pinces et autres brosses!
Ouf!!