individualisme: GRRRRRRRRRRRRR!!!!

22 février 2008
Que sont nos jeunes devenus? Eux les contestataires, les réfractaires, les révolutionnaires?
Je les cherche aujourd’hui!
Pourquoi sont-ils toujours demandeurs et jamais (ou rarement allez!) acteurs?
Plusieurs exemples ont motivé ce "coup de gueule".
Le Mej, qui n’a de mouvement pour moi que le mot,
 et où chaque jeune (et quelques uns un peu moins jeunes aussi là, donc: ceux que je côtoie)
fait sa soupe pour lui, dans son coin.
Le foot où joueurs mais aussi jeunes éducateurs savent réclamer  matériel, sorties etc
mais sont toujours absents quand il s’agit de donner de son temps (sans qu’il y ait "plaisir")
 pour aider à faire fonctionner le club. 
Les élections municipales: comment se fait-il que, sur une liste  de 26 ou 27 personnes je ne sais plus exactement, pas un seul jeune de moins de 33 ans qui se soit engagé pour la vie de son village?
Société en devenir… mais devenir quoi?
Des chacuns pour soi?
MON groupe, MON équipe, MA maison, MA vie…
Quel avenir peut-on bâtir sans partage? Sans esprit d’équipe justement…
Sans s’engager et prendre des risques?
C’est un peu trop facile d’attendre tout des autres!!
Mais quand ils se seront lassés tous ces autres, ces anciens,
comment ferez-vous sans vous être jamais frottés aus dures réalités de la vie?
Pour çà il faut accepter de se responsabiliser d’une part
 et de faire partie vraiment d’une équipe d’autre part!
Seul on ne peut rien, on n’arrive nulle part!!!
Publicités

Pour un car-aime soleil d’espérance!

19 février 2008
Le réveil de Bécassine qui voit venir le Carême… !

Alors vous autres, réveillez-vous ! Réveillez-vous, vous autres !
Arrêtez de rentrer toujours la tête dans les épaules ! Relevez la tête !
Arrêtez de vous laisser marcher sur les pieds en silence !
Réveillez-vous, ceux qui n’ont jamais droit à la parole !

Ceux qui n’ont jamais appris ce qu’il fallait dire
et qui, de toutes les façons, en ont trop à dire pour pouvoir le dire !
Tous ceux qui en ont trop sur le cœur, trop sur les bras, trop sur les reins !…
Réveillez-vous, vous autres, tous les autres !
Ceux qui ne mangent jamais de viande parce que la viande est trop chère…
Ceux qu’on embauche pour une bouchée de pain rassis
et qu’on paie quand on y pense et qu’on en a le temps.
Venez, venez ! Réveillez-vous ! Le ciel est rouge ! Allez ! Debout !
Ceux pour qui c’est toujours lundi et ce ne sera jamais dimanche !
Tous ceux qui n’ont droit qu’aux ennuis, jamais au bonheur pour les hanches.
Tous les travailleurs sans fenêtres qui n’ont jamais vu le soleil ;
Tous ceux qui ont un contremaître sur leur dos qui les surveille.
Tous ceux qui travaillent à la plonge ;
Celles à deux genoux en enfer sur les parquets où elles s’allongent en frottant à la paille de fer .
Venez les mangeurs de pain dur, d’omelettes sans casser d’œufs !
Tous ceux qui vivent au pied du mur , tous ceux qui ont déjà l’air vieux !
…Venez vite vous autres, venez !
et sur le grand tableau noir du malheur ,
on va dessiner un grand soleil d’espérance au beau milieu des fleurs…

Jean Debruynne (extrait d’un jeu scénique « Ce siècle qui a 2000 ans » 1999 )


Prière pour…

15 février 2008
Cette prière de Saint François que j’aime et pas toi , je veux la réécrire pour …toi.
 
Au moins une fois…
 
Ô Seigneur, elle qui sait si bien consoler,
je ne cherche pas tant ici à la consoler davantage moi, mais:
Je voudrais Te prier ce soir pour que ceux qu’elle aime la consolent…
Au moins une fois!
 
Elle qui sait si bien comprendre,
je ne cherche pas tant ici à la comprendre davantage moi, mais:
je voudrais Te prier ce soir pour que ceux qu’elle aime la comprennent…
Au moins une fois!
 
Elle qui sait si bien aimer,
je ne cherche pas tant ici à l’aimer davantage moi mais:
je voudrais Te prier ce soir pour qu’elle soit aimée par ceux qu’elle aime…
Au moins une fois? Non, pas cette fois!
Je voudrais qu’elle soit aimée à l’infini comme nous l’aimons Toi et moi.
 
 

Bon Anniversaire

11 février 2008
150 ans aujourd’hui. Bernadette te rencontre Marie pour la première fois. Combien depuis iront à Ta rencontre… Combien s’agenouilleront encore devant la grotte de Massabielle… combien de rencontres se feront sous Ton regard aimant…
Marie Tu n’as pas quitté cette grotte, Tu es toujours là silencieuse, compatissante, aimante. Priant avec chaque pélerin qui vient, à la suite de Bernadette, s’arrêter un instant devant Toi. Merci Marie d’intercéder, en ce temps de car-aime, pour ceux qui se déplacent à Lourdes avec humilité et soif de conversion. Merci pour Ta Présence à Lourdes et dans nos vies… 


Sans craie Lydie!! ;-))

6 février 2008
Des cendres… descendre
 
Brûler ce qui encombre l’escalier qui nous permettra de descendre…
A partir de ce mercredi, pendant 40 jours…
descendre au plus profond.
 
Au plus profond du regard qui demande…
au plus profond de nos erreurs, de nos manques d’amour,
au plus profond du coeur à Coeur…
 
descendre…des cendres.
 
Brûler ce qui encombre cet escalier et soudain…monter si haut!!!