Je souris…

29 décembre 2007
 Voir son image reflétée dans le regard des autres
Certains jours ne pas l’aimer
Vouloir être une autre

Engager les hostilités
Avec son propre corps
Et tout faire pour éviter
Ces mots qui blessent alors

Pour aller jusqu’à soi
Long est le chemin parfois

Il faut du temps
Pour aperçevoir une amie dans le miroir
Il faut du temps
Pour oser se voir sans se mentir et sans fard
Pour en arriver à se dire
Voilà comme je suis et en sourire
Et puis en sourire

Un beau jour esquiver
Les mauvais coups portés
Se sentir libéré
Des figures imposées

Simplement faire enfin la paix Avec ce que l’on est

Cette fille que l’on ne connaissait pas
Lui tendre les bras

Pour aller jusqu’à soi
Long est le chemin parfois

Il faut du temps
Pour aperçevoir une amie dans le miroir
Il faut du temps
Pour oser se voir sans se mentir et sans fard
Pour en arriver à se dire
Voilà comme je suis et en sourire
Et puis en sourire

Un jour traverser ce rideau de pluie
Et renaitre enfin à sa vie
Il faut du temps
Pour aperçevoir une amie dans le miroir
Il faut du temps
Pour oser se voir sans se mentir et sans fard
Pour en arriver à se dire

Voilà comme je suis et j’en souris!!!!
 
Une chanson de Chimène Badi pour clore cette année 2007.
2008 me verra "comme je suis et j’en souris"… et toi?
 
 

des chef-d’oeuvres

8 décembre 2007

Quand un enfant vous offre un de ses plus beaux dessins,
quand il y a mis tout son cœur et beaucoup d’ardeur,
quand, faisant de son mieux, il y a passé des heures,
Attention ! Car dans vos mains vous tenez son destin !

Oubliez que vous êtes une grande personne
qui n’a plus de grands rêves ni d’illusions vaines.
Oubliez le monde des adultes plein de chaînes,
adoptez pour lui une attitude qui soit bonne…

Faites une grande pause avec lui dans son beau monde.
Qu’importe les quelques traits grossiers du beau dessin,
flattez l’âme d’artiste qui prend vie dans ses mains,
encouragez le à se surpasser dans ce monde.

Rassurez le dans son timide élan créatif,
exagérez un peu la joie que vous éprouvez,
montrez lui que vous êtes fier de ce qu’il a fait.
Faites en une star pour quelques temps jouissifs.

Planez avec lui dans les cieux de la création,
essayer de survoler avec lui ses idées,
partager avec lui son besoin de s’exprimer,
ouvrez-lui la porte de sa petite prison.

N‘oubliez pas que toute œuvre d’art, même minime,
est pour son créateur un bel être qu’il enfante.
Petit à petit, après mûres réflexions lentes,
hésitantes, il vous a invité dans son monde intime.

Evitez, adultes, pour son œuvre trop de distance.
Ne lui brisez pas ses ailes encore fragiles
car son cœur pleurerait une larme indélébile,
car, à son âge, on ne comprend pas l’indifférence.

Je suis contente d’avoir tapissé mon "coin-ordi" de tous les chef-d’oeuvres que m’ont offert mes petits-enfants depuis qu’ils savent tenir un crayon!! C’est tellement vrai que c’est important pour eux.


Noël… une re-naissance

7 décembre 2007
 "À Noël, il est venu naître en nous, mais nous avons encore du chemin à parcourir pour naître totalement
en lui."
Une phrase tirée de la retraite de l’avent de ND du web qui a retenue mon attention. "Naitre totalement en Lui." Comme j’aime cette expression! Comme elle me porte à la réflexion. Pas mourir avec Lui… Naitre… Re-naitre… Commencer une vie nouvelle… Marcher vers cet objectif, par-courir le chemin de ma vie vers le chemin de La Vie… Comme un nouveau-né cherche à sortir du ventre de sa maman, de la terre nourricière qui a permis sa construction… C’est un peu çà notre vie en fait. Une gestation, une construction. Quel enfant arrive au monde inachevé? L’espérance est donc totale…