Pauvres enfants!

31 octobre 2007
Il y avait longtemps que je n’avais pas poussé un coup de gueule ici,
 mais là franchement je ne peux pas me retenir:
 
Au supermarché cet après-midi.
Une petite fille (à peu près 5 ans) montre avec un grand sourire à sa maman un masque (halloween oblige). La maman prend le masque, le regarde, le tourne dans tous les sens, le pose sur son visage, se tourne vers la petite-fille en faisant "hou!". La petite garde son adorable sourire. Là, la maman de s’exclamer: "Ca n’a aucun sens!Ca fait même pas peur!"
Jusqu’où les parents vont-il pousser la bétise?
Depuis quand faire peur a du sens? 
Pourquoi vouloir effacer le si joli sourire du visage d’un enfant?
 
Je ne comprend pas pourquoi (et oui Laure encore un pourquoi!) on refuse le beau au bénéfice du laid, de l’effrayant, de la peur… 

Le pharisien et le publicain…

28 octobre 2007
Deux hommes se présente devant Dieu.
Le premier "enflé" de ses mérites plus que "plein de grâce".
Le second "vide" de confiance.
Lequel Dieu préfèrera-t-il?
 L’évangile de ce dimanche conclut en disant: "qui s’élève sera abaissé, qui s’abaisse sera élevé!".
La réponse qui vient alors est: le plus humble, celui qui ne se laisse pas gonfler d’orgueil…
 
 Pourtant, j’ai du mal à me satisfaire de cette analyse. Pourquoi le pharisien et le publicain ne pourrait-il pas être côte-à-côte plutôt que face-à-face? Pourquoi celui qui fait trop vaudrait plus que celui qui ne fait pas assez? Ou celui qui est tellement humble, meilleur que celui qui pense faire pour le mieux?Et enfin, pourquoi le trop de l’un ne pourrait-il pas se déverser dans le peu de l’autre et ainsi faire que, main dans la main, c’est avec une juste confiance qu’ils iraient devant Dieu? Pourquoi toujours peser, comparer? Pourquoi ne pas simplement additionner?
Je crois que Dieu serait alors pleinement satisfait… mais ce n’est que mon opinion. Qui sait ce que Lui en pense…

Allumer ou éteindre?

25 octobre 2007

"Souffle sur une étincelle, elle s’enflamme… 

Mais crache dessus, elle s’éteint; 

L’un et l’autre résultat provient de ta bouche…"

Sir 28, 12


Pardonner, être pardonné…

11 octobre 2007
"Pardonner: c’est puiser en Dieu cette capacité à rester humain quel que soit le mal subi."
 
Oui… tu as sans doute raison.
Ce qui me chagrine un peu  c’est que, quand on pense "pardon", on focalise surtout sur celui à donner. 
Et moi, bêtement, qui reste si affamée de celui à recevoir…

Pour Yannives…

8 octobre 2007
Dans ces jours difficiles
où goutte-à-goutte la vie se bat…
Quand les poings sont serrés,
les larmes refoulées…
Dis leur notre amitié,
donne-leur cette Force qu’en Toi on peut puiser.
Seigneur,
comme je l’ai sans peine promis,
tout au long de ce lundi
je reste à leurs côtés…
Toi aussi, je le sais.
Courage Yves,
Courage Yannie,
bientôt ce sera hier…
Et çà deviendra pierre,
pierre à bâtir… ( )
 
 

8 octobre 2007
Voilà… La "machine" est en marche…
Bon, le MEJ… c’est encore un plongeon vers l’inconnu.
Mais en même temps, c’est pas l’Inconnu!
Donc j’espère que vous serez quand même tous là,
auprès de mes petits Feux Nouveaux,
plus communemment appelés: F’Nous.
Avec vous, je me sens plus forte pour, comme çà se chante:
allumer le Feu…!
Moi, eux nous allumerons et vous…
vous soufflez sur les braises!!
 

Météo du jour!

5 octobre 2007
Voilà… L’été est fini… ici aussi.
Changement de décor pour se mettre à l’unisson.
Mais je ne suis pas sûre de m’habituer à ces couleurs automnales… j’aime "trop"() le soleil, le ciel bleu, la chaleur.
Donc même au creux de l’hiver vous verrez sans doute ré-apparaitre le soleil!
Il suffit de le vouloir, non? Moi, j’y crois très fort! Rien ne peut arrêter le soleil. Ni le vent,ni la pluie, ni la neige ni aucun cataclysme… Il revient toujours. A fortiori si on est derrière les rideaux à le guetter …