Encore un clin Dieu?

14 août 2007
Juste une petite histoire aujourd’hui. Du vécu. A Lourdes…
 
Nous avions pris un petit déjeuner anticipé avec deux jeunes servants d’autel qui avait émis le souhait d’aller "se laver" aux piscines. Dans l’éventualité d’une matinée longue et chargée, je leur propose de partager le dernier morceau de quatre-quart. Non… décidement ils n’en voulaient pas. Mais je ne sais pas pourquoi cette tranche de gâteau je ne pouvais la laisser. Je l’ai donc soigneusement emballée en pensant: "ils auront peut-être changé d’avis après la piscine".
Mais là non plus, ils n’avaient pas faim. J’ai donc oublié ce petit morceau de gâteau.
 
J’attendais le reste du groupe alors que les deux servants étaient partis préparer la messe diocésaine. C’est alors que je croise Marie (!) une jeune hospitalière anciennement servant(e?) d’autel près d’Albi. Le petit bisou du matin, quelques paroles échangées puis elle est repartie, tirant une gentille dame patiente qui nous avait permis cette petite discussion impromptue. Elle retrouve son rang dans la "procession" des malades et s’exclame à l’intention d’une amie hospitalière: "j’ai trop faim! On a déjeuné tôt! je ne sais pas si je vais tenir…"
Pourquoi ai-je plongé alors la main dans ma poche? Il était là le petit morceau de gâteau.
Il attendait celle qui en avait vraiment besoin… Comme elle l’a apprécié Marie!!
Un clin Dieu?
Marie… sa faim… un petit morceau de gâteau partagé…
Bon, je me fais peut-être encore mon cinéma… mais j’aime bien çà!