Toujours et encore Eric-Emmanuel Schmitt!

Ma vie avec Mozart. J’ai carrement avalé ce livre! Les écouteurs sur les oreilles (un CD est joint pour accompagner la lecture), d’une seule traite, acheté l’après-midi, terminé avant de me coucher. D’abord Mozart, on aime, on aime pas, moi j’aime. Et ce journal qui nous fait effleurer le vécu de l’auteur au-delà de ses mots, de cette musique qu’il affectionne. Je vous livre ici les passages qui m’ont rejointe pour vous mettre l’eau aux yeux(ou à la bouche si vous préférez)…
"Accepter l’inévitable tristesse. Consentir au tragique de l’existence. Ne pas se raidir contre la vie en la niant. Cesser de la rêver autre qu’elle n’est. Epouser la réalité. Quelle qu’elle soit.
Tu m’offres la sagesse de dire "oui". Etrange, ce "oui", alors que mon siècle, ma formation intellectuelle, nos idéologies me donnent l’illusion d’être fort en opposant un "non".
Ce soir, je me suis pardonné.
Pardonné de ne pas avoir le pouvoir de changer l’univers. Pardonné de ne pas savoir rivaliser avec la nature quand elle nous détruit. Pardonné de n’avoir comme arme que ma seule compassion.
Ce soir, je me suis pardonné d’être un homme.
Merci. "
"Dieu m’a invité dans son avion…. L’avion de Dieu n’a pas de moteur, c’est un planeur aux ailes longues et larges qui se soutient sur le vide.
Dieu ne touche pas les commandes; très concentré, il pense les directions, lève les yeux et nous virons…. Là où nous voguons – Dieu, toi et moi -, il n’y a plus de vent, plus de chaos, plus de turbulence.
…. Ta musique, qui d’ordinaire,révèle si bien les sentiments, parvient cette fois à exprimer leur disparition. Paix. Béatitude."
"La musique panse notre inquiétude fondamentale: que faisons-nous sur terre,avec ce corps friable et cette pensée bornée? Apaisante, tout entière dévouée à la célébration de l’être, elle nous arrache à la tentation du vide et nous remet sur le chemin de la vie."
A vous de décider si vous en voulez plus. Rappelez-vous: "Ma vie avec Mozart" Eric-Emmanuel Schmitt aux éditions Albin Michel!
  
 
Publicités

3 Responses to Toujours et encore Eric-Emmanuel Schmitt!

  1. Caroline dit :

    je suis dans lorsque j\’étais une oeuvre d\’art un peu space mais c\’est vrai que l\’écriture fait que l\’on a envie d\’arriver au bout. Et puis vive la nature!!!

    J'aime

  2. gene dit :

    Ma Câline!
    D\’abord je te fais de grooooooooos bisooooouussss!
    Maintenant parlons lecture.
    "Lorsque j\’étais une oeuvre d\’art" est au premier abord surprenant. J\’ai eu du mal au début, mais la fin est si belle. E.E a dépeint là une bien juste satyre de la folie qui peut atteindre notre société!!
    Prend bien soin de ma descendance: repose-toi un peu et pas de folie en Norvège… ;-))
    Smackssssssss!!!!!!!!!!

    J'aime

  3. Isabelle dit :

    E-E Schmitt ? C\’est super, je confirme ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :