Pour Frédéric et tous ceux qui en ont besoin

26 mai 2006
Je vous propose aujourd’hui de découvrir le site de Frédéric. Frédéric est un jeune homme canadien de 34 ans qui souffre d’un cancer du colon. Les médecins lui ont annoncé qu’il n’avait plus que trois mois à vivre. Sauf, car il y a un sauf, si  on lui administrait un certain médicament: l’avastin. Manque de chance pour lui ce médicament n’est pas inscrit au Canada sur la liste des médicaments pris en charge et son prix exorbitant ne permet pas à Frédéric d’assumer son côut. Donc il n’a guère d’alternative…
Je vous propose d’aller découvrir le site qu’il a créé pour défendre sa cause et aussi pour informer. C’est un endroit convivial, familial où on parle certes cancer (dans toutes ses formes) mais où on essaie aussi d’oublier un peu et de retrouver le bon côté de la vie: humour, entraide, soutien, amitié…
 
 
 

Toujours et encore Eric-Emmanuel Schmitt!

12 mai 2006
Ma vie avec Mozart. J’ai carrement avalé ce livre! Les écouteurs sur les oreilles (un CD est joint pour accompagner la lecture), d’une seule traite, acheté l’après-midi, terminé avant de me coucher. D’abord Mozart, on aime, on aime pas, moi j’aime. Et ce journal qui nous fait effleurer le vécu de l’auteur au-delà de ses mots, de cette musique qu’il affectionne. Je vous livre ici les passages qui m’ont rejointe pour vous mettre l’eau aux yeux(ou à la bouche si vous préférez)…
"Accepter l’inévitable tristesse. Consentir au tragique de l’existence. Ne pas se raidir contre la vie en la niant. Cesser de la rêver autre qu’elle n’est. Epouser la réalité. Quelle qu’elle soit.
Tu m’offres la sagesse de dire "oui". Etrange, ce "oui", alors que mon siècle, ma formation intellectuelle, nos idéologies me donnent l’illusion d’être fort en opposant un "non".
Ce soir, je me suis pardonné.
Pardonné de ne pas avoir le pouvoir de changer l’univers. Pardonné de ne pas savoir rivaliser avec la nature quand elle nous détruit. Pardonné de n’avoir comme arme que ma seule compassion.
Ce soir, je me suis pardonné d’être un homme.
Merci. "
"Dieu m’a invité dans son avion…. L’avion de Dieu n’a pas de moteur, c’est un planeur aux ailes longues et larges qui se soutient sur le vide.
Dieu ne touche pas les commandes; très concentré, il pense les directions, lève les yeux et nous virons…. Là où nous voguons – Dieu, toi et moi -, il n’y a plus de vent, plus de chaos, plus de turbulence.
…. Ta musique, qui d’ordinaire,révèle si bien les sentiments, parvient cette fois à exprimer leur disparition. Paix. Béatitude."
"La musique panse notre inquiétude fondamentale: que faisons-nous sur terre,avec ce corps friable et cette pensée bornée? Apaisante, tout entière dévouée à la célébration de l’être, elle nous arrache à la tentation du vide et nous remet sur le chemin de la vie."
A vous de décider si vous en voulez plus. Rappelez-vous: "Ma vie avec Mozart" Eric-Emmanuel Schmitt aux éditions Albin Michel!
  
 

1° MAI

1 mai 2006

TOUT LE BONHEUR DU MONDE

On vous souhaite tout le bonheur du monde
Pour aujourd’hui comme pour demain
Que votre soleil éclaircisse l’ombre
Qu’il brille d’amour au quotidien.

Toute une vie s’offre devant vous
Tant de rêves a vivre jusqu’au bout
Surement plein de joie au rendez-vous
Libre de faire vos propres choix
De choisir qu’elle sera votre voie
Et où celle-ci vous emmenera
J’espère juste que vous prendrez le temps
De profiter de chaque instant.

Pour vous tous qui me lisez ces quelques paroles de la chanson de Sinsemilia conviennent à merveille pour exprimer tout ce que je vous souhaite!!