L’attente m’est insupportable

Extrait de "mon Dieu et moi" de Gilbert le Mouël
 
Parfois il est là
tout près de moi
à portée de murmure,
de confidence.
Puis je ne le vois plus.
C’est l’éclipse,
une sorte de nuit obscure
dans laquelle j’ai du mal
à m’orienter.
Cela dure parfois longtemps
très longtemps
et l’attente m’est insupportable.
Quand j’entrevois à nouveau
sur un visage
proche ou lointain
familier ou inconnu,
le reflet discret
ou éblouissant
de sa présence,
je sais qu’à nouveau
pour moi
malgré les ombres
et la pénombre
le jour de gloire est arrivé,
ou ne va pas tarder.
Alors, mon coeur est plein de joie.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :